Création d’entreprise, comment obtenir un prêt bancaire ?

obtenir un prêt bancaire

Une entreprise a parfois besoin de financement, que ce soit lors de sa création initiale ou pour grandir et se développer. A moins d’avoir la chance de disposer vous-mêmes des fonds nécessaires, la meilleure solution est de vous tourner vers une banque.
Vous vous poserez de nombreuses questions. Toutes liées au même objectif : « comment réussir à convaincre la banque et obtenir un prêt bancaire? »
Nous vous répondons ici… 

OBTENIR UN PRÊT BANCAIRE : QUEL EST LE RÔLE DE LA BANQUE ?

Lorsque le banquier vous reçoit, entrepreneur en développement ou créateur d’entreprise, il s’attache à vérifier deux points essentiels :

–      Le profil de l’entrepreneur : créateur d’entreprise ou entrepreneur aguerri, sa formation, son expérience et la cohérence de tous ces paramètres avec son projet. 

–      Le business plan : la pertinence, la faisabilité et la profitabilité du projet attestée de manière chiffrée (prévisions).

Les projections financières du business plan doivent être crédibles sans pour autant être précises à l’euro près. Cet exercice a pour but de vérifier que les charges sont équilibrées et si le créateur peut faire face aux charges que représente le remboursement de ce prête. 

L’ensemble du business plan et du compte d’exploitation permet au banquier d’évaluer la crédibilité de votre projet. Tout ceci joue en votre faveur pour obtenir un prêt bancaire.

QUELS TYPES DE FINANCEMENT UNE BANQUE PEUT-ELLE VOUS PROPOSER ?

Votre banque peut financer de nombreux éléments de l’outil de travail de l’entrepreneur : le fonds de commerce, les équipements, le matériel, etc…

Cependant, l’inquiétude principale d’un acteur bancaire est le remboursement et son délai.
 
Il existe deux principaux types de financement : 

●    le prêt classique :  l’entrepreneur est propriétaire du bien financé. La durée de financement est généralement comprise entre 2 et 7 ans.

●    le crédit-bail : la banque reste propriétaire du bien, tant qu’il n’est pas totalement remboursé. Le crédit-bail ne peut donc financer que du matériel pour votre entreprise. La durée de financement est généralement de 2 à 5 ans.

Selon le projet et l’organisme de financement, il est possible d’obtenir un prêt bancaire classique et de le combiner avec un crédit-bail.

Exemple :

Si votre projet nécessite 180.000 euros répartis entre 45.000 € de droit d’entrée, 45.000 € de travaux et 90.000 € de matériel.
Votre projet pourra être financé par les deux types de prêts ; le prêt classique financera le droit d’entrée et les travaux, et le crédit-bail financera le matériel. Les avantages du crédit-bail sont d’une part que la TVA est récupérable, et d’autre part qu’il peut représenter un financement à 100 %, alors qu’un apport personnel est forcément demandé pour un crédit classique.

QUELLE PART DE FINANCEMENT DU PROJET PEUT-ON ESPERER ?

Lorsqu’il s’agit d’un crédit classique, la banque vous demandera généralement 20 % d’apport personnel et acceptera de financer 80 % de votre projet.

Pour financer ces 20 % d’apport personnel, vous pouvez néanmoins solliciter un prêt d’honneur ou une plateforme d’initiative. Et même dans le cas où vous disposeriez non seulement de ces 20 % d’apport personnel mais même plus encore, la banque peut accepter de vous financer les 80 % du financement initialement prévu ; le surplus de votre apport personnel pourra servir au financement de la trésorerie, et cela sera d’ailleurs un élément d’assurance supplémentaire pour la banque auprès de laquelle vous sollicitez votre prêt. Notez qu’il est d’ailleurs très important de prévoir le financement de votre trésorerie dans le plan de financement global.
 
En conclusion, vous pouvez demander aux banques de financer votre projet entrepreneurial, quel que soit l’élément que vous souhaitez faire financer (le fonds de commerce, le matériel, les équipements, etc). La banque peut répondre à votre demande par deux types de prêts différents, le crédit classique et le crédit bail, dont la différence essentielle se situe au niveau juridique.

Enfin, pour convaincre les banques et obtenir un prêt bancaire, vous devez préparer votre projet au mieux, le peaufiner, chiffrer son business plan et son compte d’exploitation prévisionnel. Vous augmenterez ainsi la crédibilité de votre projet en même temps que les chances que la banque vous accorde sa confiance.

Aenean elit. odio porta. mattis Nullam quis, sit dolor. massa libero