Sécurité sociale ou TNS, comment choisir son régime de protection sociale du dirigeant ?

protection sociale du dirigeant

Vous avez décidé de vous lancer dans l’entreprenariat ? Bonne nouvelle ! Cependant, les choses vont se compliquer avant même que vous n’ayez ouvert votre entreprise.

En effet, il va falloir choisir votre statut social, votre régime fiscal et votre statut juridique. Et devinez quoi ? Tout cela va avoir un impact décisif sur votre protection sociale. Mais pas de panique !

Pour faire le bon choix et tout savoir sur ce qui vous attend au niveau de la sécurité sociale, plongez dans notre guide complet de la protection sociale du dirigeant. Vous aurez toutes les infos en main pour sélectionner le régime social correspondant à vos besoins ! Votre Expert-Comptable peut également vous accompagner dans cette démarche.

Protection sociale du dirigeant : le point sur les différents régimes sociaux

Pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de vos choix des différents statuts évoqués ci-dessus, il faut déjà vous informer des différents régimes sociaux qui existent.

En France, il y a principalement deux régimes de protection sociale.

 Enfin pas tout à fait, car il y a aussi le régime agricole et le régime spécial des fonctionnaires. Mais ces deux régimes sociaux ne nous intéressent pas pour notre propos. Ici, ce qui vous intéresse, ce sont les deux régimes principaux dans lesquels vous pouvez cotiser en tant que dirigeant de société, à savoir :

–        Le régime de la sécurité sociale : il est appliqué aux salariés, mais aussi à certains dirigeants d’entreprise salariés de leur propre boîte ou assimilés salariés

–        Le régime des TNS : TNS est l’acronyme de Travailleur Non Salarié. Cela est suffisamment explicite pour ne pas en rajouter. Il concerne donc tous les autres travailleurs qui ne relèvent pas du régime salarié ou assimilés salariés.

Cette différence ne se fait pas seulement au niveau des catégories de personne. Elle va avoir des conséquences en termes de cotisations et de remboursement en cas de besoin, mais aussi en termes d’assiette de cotisation.

Les différents impacts de la protection sociale du dirigeant

Comme vous l’aurez compris, les impacts sont financiers bien sûr pour votre entreprise et vont donc se répercuter de façon différente selon votre choix.

Les cotisations des salariés et assimilés salariés sont toujours les mêmes. Grosso modo, il va falloir compter 1,45 % de votre salaire brut pour avoir une idée de ce que vous allez dépenser chaque mois entre le versement de votre salaire net et le paiement des cotisations salariales et patronales. Un exemple étant plus parlant que 1000 explications : il faudra compter débourser 2 631 € charges sociales comprises chaque mois pour que vous perceviez un salaire net de 1 500 €.

Pour les TNS, ce n’est pas aussi évident. En effet, les cotisations vont varier en fonction des statuts juridiques et fiscaux, à savoir :

–        Si vous êtes autoentrepreneur ou microentrepreneur : votre salaire est votre chiffre d’affaires sans déduction de charges. Donc votre chiffre d’affaires est votre assiette de cotisation. Les charges sont de l’ordre de 21 % à 23 % de votre chiffre d’affaires. Pour 1000 € de chiffre d’affaires, vous paierez 230 € de cotisations sociales. Attention ! Les bases restent les mêmes, mais ces deux statuts relèvent maintenant de la Sécurité Sociale !

–        Si vous êtes soumis TNS dans une société soumise à l’impôt sur le revenu : votre bénéfice est votre revenu et donc votre assiette de cotisation. Là les charges représentent 45 %. Attention ! Les appels de fonds sont provisionnés par rapport à votre bénéfice des deux années précédentes ce qui peut poser problème en cas de baisse d’activité. Il faut donc faire des réserves pour pouvoir payer.

–        Si vous êtes TNS dans une société soumise à l’impôt sur les sociétés : votre salaire est ce que vous aurez retiré dans l’année. Cela constituera l’assiette des cotisations. Là encore, les charges sont d’environ 45 %.

Conclusion : Maintenant que vous savez ce que vous réserve vos différents choix de statut, faites une sélection éclairée du régime social qui va le mieux vous correspondre. En effet, vous devez tenir compte de votre façon de percevoir l’entreprenariat et de la gestion de votre budget.

Votre expert-comptable en ligne est votre interlocuteur privilégié pour vous guider et vous expliquer quelle protection sociale du dirigeant est faite pour vous. Prenez rendez-vous avec l’un de nos experts-comptables !

vulputate, dolor. ut non Praesent ante. dictum adipiscing